prologue

still.png

Dans les jardins des cloîtres, et depuis des promulgations au Moyen Age, les moines et soeurs cultivaient plantes et herbes médicinales. Les parfums dégagés par ceux-ci, et avant même leur décoction, étaient réputés pour leur vertus. 

still2.png

Certaines de ces herbes étaient ainsi identifiées pour leur pouvoir aphrodisiaque voire même anaphrodisiaque. Des recettes jalousement conservées sous le manteau des religieux se sont vues retranscrites au XIXème siècle dans des traités d’officine.

still3.png

Redonner vie à ces secrets ... une inspiration née de la rencontre entre deux êtres avant d'être sublimée par le parfumeur Nathalie Feisthauer, contée par l'écrivain Frédérique Deghelt et révélée par le photographe et cinéaste Pascal Périch.Créer, susciter le désir à l’aide d’essences auxquelles l’autre ne saurait résister. 

still4.jpg

Des formules séculaires, légendes des siècles, redécouvertes au détour de pages qui n’avaient plus été tournées depuis longtemps.

 

(c) les photographies ci-dessus sont extraites du film créé par Pascal Perich pour sous le manteau.